Publié le Laisser un commentaire

Empochage: Lorsque Votre Enfant a gagné ' t d’aliments de table à avaler

La première étape pour aider votre enfant au moment des repas (quelle qu’en soit la cause) consiste à s’assurer que vous êtes une mangeoire réactive. Et nous utilisons le mot mangeoire à la légère, car en fin de compte, nous voulons que vous soyez un partenaire réactif à l’heure du repas. Pour l’enfant qui a peur en raison d’un précédent incident d’étouffement ou de bâillonnement, nous devons reconstruire sa confiance et sa relation avec la nourriture pour s’assurer qu’il est en sécurité. C’est la même chose pour un enfant qui empoche sa nourriture pour empêcher quelqu’un d’autre de la nourrir. Être un partenaire réactif permet à l’enfant d’être dans le siège du conducteur et de guider le repas à son propre rythme, confiant que quelqu’un ne va pas se faufiler et essayer de lui faire prendre une autre bouchée. Afin de réduire et d’éliminer les poches chez ces enfants, nous avons besoin qu’ils aient confiance en la nourriture, en leurs partenaires au moment des repas et en eux-mêmes.

Les enfants sont intelligents, surtout lorsqu’il s’agit de manger et de se protéger. S’il ne se sent pas à l’aise d’avaler et que l’enfant n’a pas le langage ou la compréhension pour vous le dire, sa façon d’exprimer cela est d’empocher la nourriture et finalement de la cracher. Vous pouvez dire « mais elle mange bien du yogourt ou des macaronis au fromage » – et c’est probablement parce qu’elle se sent en sécurité avec ces aliments. Votre enfant peut bénéficier de quelque chose dans lequel tremper la nourriture pour l’aider à maintenir la nourriture ensemble pendant qu’elle mâche et l’aider à avaler. Votre enfant pourrait également bénéficier d’un verre après l’avoir avalé pour l’aider à le « rincer ». L’enfant peut même bénéficier d’une évaluation plus approfondie pour s’assurer que l’hypertrophie des amygdales ou d’autres obstacles anatomiques n’en sont pas la cause.

Un enfant dont la motricité orale est limitée pour mâcher et avaler peut empocher de la nourriture parce qu’on lui offre des aliments supérieurs à son niveau de compétence. Il est important de comprendre quels aliments votre enfant peut mâcher et avaler avec succès à son âge donné. Prendre le temps et offrir à ces enfants de petites bouchées et des encouragements verbaux à mesure qu’ils progressent vers des aliments plus difficiles les prépareront au succès.

Un enfant qui a une conscience ou une sensation limitée de la nourriture empochée peut bénéficier de saveurs, de textures ou de températures plus alertes. Cet enfant peut également bénéficier d’une formation explicite qui peut être faite en utilisant un miroir pendant l’heure du repas pour l’aider à apprendre ce que cela signifie lorsque vous dites « mâcher » ou à quoi cela peut ressembler lorsqu’on lui dit « avaler ». »L’utilisation d’un miroir est également utile pour modeler une « bouche propre » avant de quitter la table.

Enfin, il est important de se rappeler que chaque enfant est différent lorsqu’il s’agit de succès et de défis au moment des repas. Suivez votre instinct; si vous ne savez pas pourquoi votre enfant empoche de la nourriture et que cela entraîne des repas stressants, il est important de demander de l’aide afin de vous mettre, vous et votre enfant, sur le bon chemin!

Pour plus d’informations sur la façon d’aider votre bébé à développer ses compétences à mâcher:

Aider Votre Bébé à apprendre à Mâcher

Comment offrir des aliments de table en bouchées à votre Bébé

#tablefood #pocketing #responsivefeeding

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.