Publié le Laisser un commentaire

Kératocône : Traitements et correction définitive

Si on vous a déjà dit que le kératocône n’était pas guéri. Je te le dis, s’il y a un remède!

Dans cet article, vous trouverez différents traitements, certains plus recommandés que d’autres, grâce à leur solution permanente.

Mais avant cela, une brève explication sur cette maladie.

Table des Matières

¿ Qu’est-ce que le kératocône?

Le kératocône est une pathologie de la cornée dans laquelle ce cristallin de l’œil se déforme progressivement en cône.

Et lorsque cette déformation de la cornée progresse, un défaut visuel appelé astigmatisme se développe, provoquant un flou à toutes les distances.

Il est important de garder à l’esprit que cette situation dépend de l’âge du patient et de l’apparition des symptômes.

Généralement, plus le patient est jeune et plus l’apparition du kératocône est précoce, plus la progression de cette maladie est rapide et importante.

Elle se produit toujours de manière bilatérale et asymétrique (dans les deux yeux et généralement plus grande dans un œil que dans l’autre).

C’est une maladie qui a sa composante héréditaire. Bien qu’il soit actuellement considéré qu’il existe un composant allergique important.

Parfois, le kératocône se manifeste par des yeux qui grattent. Faire en sorte qu’une personne dès son plus jeune âge se gratte ou se frotte de nombreux yeux et plus elle frotte, plus la cornée est déformée.

Même, plusieurs études actuelles considèrent que ce qui est hérité est l’allergie plutôt que le gène du kératocône.

Cela a généralement tendance à se produire dans les familles allergiques et le traitement doit donc inclure un traitement antiallergique.

Il est également parfois considéré comme secondaire à d’autres maladies, en particulier les tissus collagéniques, et peut se développer chez certains patients après une chirurgie AU LASIK, appelée ectasie postlasik.

Selon le degré de déformation, le kératocône peut être frustrant, léger, modéré ou sévère et peut actuellement être corrigé, en fonction du degré de déformation.

Dans les cas bénins uniquement avec des lunettes (à un stade précoce), modérés (avec des lunettes, des lentilles de contact ou une chirurgie), et dans la tombe avec différents types de chirurgie, où l’on trouve les éléments suivants:

  • Réticulation
  • Protocole d’Athènes: réticulation laser
  • Lasik Xtra: lasik plus réticulation accélérée
  • Implant de lentille phakique
  • Procédure combinant l’implant de lentille phakique avec le protocole d’Athènes.
  • Greffe de cornée, qui peut désormais être pratiquée avec un laser femtoseconde qui permet de pratiquer des coupes parfaites et très précises.

Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquerons chacun de ces traitements en détail plus tard. Comme nous l’avons mentionné au début de cet article: tous ces traitements donnent d’excellents résultats de correction visuelle.

Traitements et chirurgies du kératocône

Il arrive que les cas de kératocône ne soient pas aussi avancés ou graves. Dans cette situation, ils peuvent être traités avec succès, en utilisant des lunettes ou des lentilles de contact spécialement conçues pour cette pathologie oculaire.

Lorsque la vision n’est pas rétablie avec ces alternatives ou qu’il n’y a pas de tolérance pour les lentilles de contact ou que la personne souhaite améliorer sa vision de manière permanente, une chirurgie corrective doit être envisagée.

Il existe des techniques chirurgicales récentes pour corriger très efficacement la vision chez les personnes atteintes de kératocône, en réformant la cornée et en arrêtant l’évolution. Dont nous parlerons ci–dessous:

– Réticulation cornéenne

La réticulation consiste en l’irradiation de rayons ultraviolets de type A sur la cornée associée à l’application de riboflavine sous forme topique. Ceci est fait pendant 10 minutes et son objectif est de rigidifier la cornée en lui donnant plus de résistance et en la durcissant.

Ce traitement est particulièrement adapté aux jeunes atteints de kératocône progressif, qui évolue, au fur et à mesure qu’il arrête son développement.

Il est également indiqué chez les personnes suspectées de kératocône, avant une correction d’un défaut visuel élevé avec le LASIK, pour stabiliser les cornées qui ont déjà été opérées soit sur le LASIK, des anneaux stromaux ou une ancienne kératotomie radiale.

Le traitement est appelé kératectomie photoréfractive avec laser plus réticulation. Qui sont en fait deux procédures en une. Il est particulièrement indiqué pour le kératocône léger à modéré de bas grade.

Dans la première partie de la procédure, le laser est appliqué pour reformer la cornée, guidé par un examen topographique qui a été effectué avant d’entrer dans le laser, (cela prend environ 5 minutes) et immédiatement quelques gouttes de solution de riboflavine sont appliquées pour saturer toute la cornée, pendant environ 6 minutes.

Dans l’étape suivante, la lumière ultraviolette est appliquée pendant 4 minutes pour activer la riboflavine et renforcer la cornée.

L’objectif est d’améliorer la vision et la résistance de la cornée à l’avenir, c’est-à-dire d’enlever sa forme conique avec le laser, améliorant l’astigmatisme induit par cette déformation, améliorant la vision et en même temps lui donnant de la rigidité pour qu’elle conserve cette nouvelle forme pour toujours.

Le grand avantage de cette procédure est que la précision de correction du défaut de réfraction (Astigmatisme) donné par le laser est atteinte. En fait, vous pouvez facilement obtenir de meilleures vues que 20/30, c’est-à-dire des vues de 80% ou plus de la vision totale.

Ce qui n’était possible jusqu’à présent avec aucune des procédures existantes. Pour cette raison, le laser superficiel guidé par topographie + réticulation cornéenne accélérée est une bonne option pour la correction du kératocône

En effectuant cette chirurgie, le développement du kératocône cesse de rendre la cornée plus rigide avec l’activation de la riboflavine par la lumière ultraviolette (réticulation).

La procédure est réalisée sous anesthésie locale et prend environ 15 minutes au total par œil. La première partie, celle du laser ne prend que 5 à 10 minutes environ, puis 5 minutes d’application de riboflavine puis l’application de lumière ultraviolette pendant 4 minutes de plus.

Produit une gêne au cours du premier jour, avec sensation de corps étranger et déchirure et récupération visuelle, prend de 20 jours à 6 semaines pour être complètement bien

La deuxième option de chirurgie est l’implant de lentille de contact intraoculaire (LIC). Contrairement aux lentilles de contact de surface, cette lentille est intraoculaire, fixe et est indiquée pour les kératocônes présentant des défauts modérés ou élevés d’astigmatisme et de myopie.

Devient une lentille supplémentaire dans le système optique oculaire qui permet de corriger la vision à d’excellents niveaux.

Il s’agit d’une intervention ambulatoire et rapide car elle prend entre 10 et 15 minutes.

Il consiste à implanter une lentille intraoculaire, qui corrige le défaut visuel, causé par l’astigmatisme. La personne voit très bien de loin et de près. La lentille est implantée derrière la pupille pour le reste de la vie.

La lentille et le système optique de l’œil fonctionnent ensemble pour améliorer la vision. La qualité de vision obtenue avec cette lentille est supérieure à l’une des procédures mentionnées ci-dessus.

La récupération visuelle dans ce cas est très rapide et la personne dans une semaine est très bien de sa vision.

Si la personne souffre d’un degré élevé de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme, ICL peut obtenir la correction souhaitée sans prendre de risques plus importants, car avec ce traitement, il n’est pas nécessaire d’enlever de tissu.

Le traitement ICL est particulièrement indiqué pour les kératocônes à cornées très fines où le protocole d’Athènes ou le LASIK XTRA ne peuvent pas être pratiqués.

Ce traitement consiste en la pratique d’un lasik classique ou guidé par topographie (qui dépend du degré de la déformation cornéenne), associé à une réticulation accélérée, de seulement une minute et demie.

Lasik Xtra, est utilisé pour les cornées déformées mais avec une bonne épaisseur. Cette procédure ne prend que trois minutes de plus qu’une correction laser normale.

est généralement réalisée chez les personnes qui sont à la recherche d’une correction, laser et dont la topographie est les irrégularités cornéennes, ou avec des suspicions de kératocône, de troncs de kératocône ou avec des défauts de réfraction élevés, dans la limite de la correction laser (6,0-7,0 dioptries)

La découverte de ces irrégularités, en utilisant le Lasik Xtra pour faire un renforcement de la cornée simultanément à la correction avec le laser afin qu’elle ne se déforme pas avec le temps .

Voici une vidéo d’Avedro, qui sont les fournisseurs de riboflavine accélérée pour LASIK XTRA. Cette vidéo est en anglais pour laquelle nous vous présentons nos excuses, nous espérons que vous la comprenez à travers ses graphismes très didactiques.

– Lentilles intraoculaires toriques

Chez les patients de plus de 45 ans, l’astigmatisme est généralement associé à d’autres défauts visuels tels que l’hypermétropie, la presbytie ou la cataracte. Pour cette raison, l’option chirurgicale change et une autre alternative doit être recherchée.

Contrairement à la procédure liée aux lentilles phaques, dans laquelle le cristallin est laissé. Dans ce cas la lentille claire ou opaque (Cataracte) est remplacée par une lentille intraoculaire torique

Cette lentille torique peut aujourd’hui être multifocale. Que signifie être multifocal? Bonne nouvelle, car elle corrige l’astigmatisme, avec le défaut visuel lointain et proche associé.

Actuellement, la lentille intraoculaire multifocale torique de notre choix est la lentille trifocale torique à finevision.

Dernier point mais non le moindre: greffe de cornée.

Dans les cas où la cornée est très déformée, la seule procédure disponible est transplantée dans la partie centrale de la cornée par un bouton cornéen d’un donneur, et celui-ci est cousu à la partie réceptrice, ce qui modifie la partie pour déformer la cornée par une nouvelle cornée, sans déformation ce qui permettra d’améliorer la vision à long terme.

L’inconvénient majeur de la transplantation est que la récupération visuelle est plus lente que toutes les autres procédures et nécessite généralement des méthodes de correction supplémentaires après cette période

Cela peut aller de lunettes pour des défauts résiduels mineurs à des chirurgies supplémentaires avec laser ou implant de lentille ICL.

D’autres inconvénients sont la possibilité d’un rejet cornéen, qui peut survenir de la période postopératoire immédiate à de nombreuses années après la chirurgie.

Bien que pour le kératocône, le pourcentage de rejet soit très faible.

Les coupes du bouton cornéen et de la cornée réceptrice peuvent désormais être réalisées avec un type spécial de laser appelé femtoseconde qui permet des coupes très précises

Ces coupes permettent de développer moins d’astigmatisme postopératoire et sont plus fiables que les lames de coupe traditionnelles permettant une jonction plus précise de la cornée donneuse.

Il reste toujours des microsutures après une greffe, qui sont retirées après l’année postopératoire. Après quoi vient la rééducation visuelle, avec l’une des procédures mentionnées ci-dessus.

Quelque chose de complexe? Ne vous inquiétez pas, si une image vaut mille mots, une vidéo vaut mille photos. Et puis vous pouvez regarder une vidéo didactique sur cette procédure très spéciale:

Le kératocône peut devenir déroutant et effrayant. J’espère que cet article a clarifié tous vos doutes sur le kératocône.

Si vous avez d’autres questions, laissez-nous un commentaire et nous y répondrons.

Vous voulez discuter avec nous? À portée de clic sur le chat whatsapp, avec mon équipe, nous vous aiderons à dissiper toute préoccupation concernant cette procédure.

Souffrez-vous de kératocône? Ou connaissez-vous quelqu’un qui souffre de cette maladie?

Comme vous l’avez remarqué dans cet article. Kératocône s’il peut être corrigé, s’il peut être guéri!

Laissez-nous vos coordonnées dans le formulaire suivant et nous vous contacterons pour vous fournir plus d’informations et d’assistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.