Publié le Laisser un commentaire

Les engagements rapides ne sont pas aussi stupides que vous le pensez

Vivre

Par Bethany Mandel

18 août 2018 / 10h12

Il est bon de voir des célébrités se diriger vers l’autel après seulement quelques rencontres briefly y compris (de gauche à droite) Justin Bieber et Hailey Baldwin; Priyanka Chopra et Nick Jonas; et Pete Davidson et Ariana Grande.

 » Quand tu sais, tu sais. »C’est ce qu’ils disent. Et ils ont raison.

C’est peut-être la raison pour laquelle il y a eu une vague d’engagements récents de célébrités rapides comme l’éclair. Nick Jonas et Priyanka Chopra sont fiancés après une parade nuptiale de deux mois. En juin, Pete Davidson a proposé à Ariana Grande une bague de 93 000 after après moins d’un mois de rencontres. En juillet, Justin Bieber a mis une bague sur Hailey Baldwin aux Bahamas, officialisant leur relation de durée similaire (bien que les deux se connaissent depuis un certain temps).

Maintenant, qui sait, c’est Hollywood; les choses pourraient changer. Peut-être que ces enchevêtrements ne fonctionneront pas. Et les engagements rapides gagnent sans aucun doute de la publicité pour les célébrités.

Mais, malgré tout, ce genre de décision est exactement ce dont des millions de milléniaux américains ont le plus besoin. L’âge médian pour un premier mariage est maintenant de 27 ans pour les femmes et de 29 ans pour les hommes; une augmentation de sept ans pour les femmes et de six ans pour les hommes depuis 1960.

En 2014, une étude de l’Urban Institute a prédit qu’une partie sans précédent de la génération Y restera célibataire jusqu’à l’âge de 40 ans, le taux de mariage pouvant tomber à 70%, un taux nettement inférieur à celui des baby-boomers (91%), des baby-boomers tardifs (87%) et des membres de la génération X (82%).

Moins de milléniaux se marient, et ceux qui le font beaucoup plus tard que leurs cohortes plus âgées. Se marier plus tard n’a pas seulement un impact sur la planification familiale, mais aussi sur le niveau global de bonheur du couple.

« La recherche suggère que se marier au milieu de la vingtaine est en fait le meilleur pour le bonheur conjugal, tandis que se marier à la fin de la vingtaine ou au début de la trentaine est le meilleur pour la stabilité conjugale. L’attente, un peu, se traduit par la stabilité. Mais ceux qui attendent plus longtemps ont tendance à être moins heureux, peut-être parce qu’ils sont moins susceptibles de forger une vie commune et d’avoir plus de bagages des relations passées « , explique W. Bradford Wilcox, directeur du Projet national de mariage à l’Université de Virginie.

 » Millennials. . . vous voulez avoir une base financière solide et faire de longs tests à leurs relations avant de vous marier « , a-t-il ajouté. « L’avantage d’attendre un peu, c’est qu’ils sont plus matures avant de se marier. L’inconvénient est que les jeunes adultes peuvent finir par traverser de nombreuses relations qui finissent par les rendre plus cyniques quant à la possibilité d’un amour à vie, plus susceptibles de comparer leur conjoint de manière défavorable à un partenaire précédent et plus à leur manière. »

De plus, donner aux relations un long essai routier avant de se marier rend souvent plus difficile de rompre avec ce partenaire imparfait sur la route. L’acceptation sociale de la cohabitation signifie que les jeunes couples d’aujourd’hui peuvent passer des années à vivre ensemble, à essayer une relation qui, dans les générations passées, aurait été abandonnée après quelques mois de rendez-vous.

La millénaire par excellence, Lena Dunham, en est l’exemple parfait. La star de « Girls » est sortie avec le musicien Jack Antonoff pendant six ans et s’est séparée en janvier; une source proche du couple a déclaré à Us Weekly « il leur a fallu une éternité pour rompre. »

Ce que Lena et ses camarades de la génération Y ne comprennent pas, c’est que les rencontres sont une audition. Si vous ne vous voyez pas épouser la personne, il est temps de passer au prochain candidat. Et cela ne devrait pas prendre des années pour le comprendre.

Tout au long de sa relation avec Antonoff, Dunham a déclaré qu’elle avait laissé tomber les indices sur le fait de vouloir se marier, mais a déclaré qu’elle ne se marierait pas tant que le mariage gay n’aurait pas été légal pour tout le monde.

En 2015, elle a écrit un essai déchirant pour le New Yorker sur la façon dont elle envisageait un mariage potentiel dans son avenir. Elle a expliqué: « Ce qui a suivi a été une démonstration remarquable d’acrobaties émotionnelles de ma part. Dès que Jack s’est réveillé, je l’ai informé qu’il « ferait mieux de ne pas se moquer de moi », suivi d’un rapide « LOL » puis, « Mais sérieusement. Je vais ressembler à un vrai idiot si nous restons assis ici comme des perdants et continuons à sortir ensemble. »Ensuite, j’ai tweeté: « @jackantonoff monte là-dessus, yo », suivi de mon regret immédiat et dévorant. »

Quand vous perdez du temps avec les ratés, les bons s’en vont.

Il y a une autre raison de ne pas passer un an ou plus dans chaque relation: Lorsque vous perdez du temps avec les ratés, les bons s’en vont. Chaque fois que vous prenez l’air après une autre relation pluriannuelle ratée, la piscine de rencontres est encore plus peu profonde que lorsque vous l’avez quittée.

Scott Stanley, professeur de psychologie à l’Université de Denver et co-auteur du livre « Fighting for Your Marriage », a déclaré: « J’aime penser à certains aspects comme un grand jeu de chaises musicales. Certaines personnes restent sans aucun doute dans la danse si longtemps que les options pour s’asseoir s’amincissent avec le temps. Beaucoup de gens se consolent que « the one » sera sûrement encore disponible de plus en plus tard dans la danse, mais c’est naïf. Leur meilleure option a été prise pendant qu’ils traînaient à la grande danse. Leur meilleur partenaire est déjà parti. »

Un choix apparemment infini de partenaires sur Tinder et d’autres plateformes de médias sociaux n’aide pas non plus. « Il existe de nombreuses alternatives pour de nombreuses personnes. L’un des secrets de l’engagement qui fonctionne vraiment est de retirer les alternatives de la table et de sortir de l’esprit « , a déclaré Stanley.

Dans la scène finale du film « Quand Harry a rencontré Sally », un couple qui passe beaucoup trop de temps dans la « zone des amis » se précipite vers l’autel après avoir réalisé que leur lien est romantique.

Harry dit: « Lorsque vous réalisez que vous voulez passer le reste de votre vie avec quelqu’un, vous voulez que le reste de votre vie commence le plus tôt possible. »
Le film a peut-être presque 30 ans, mais sa sagesse est intemporelle.

Engagements de sous-célébration déposés, mariage, relations, 8/18/18

En savoir plus sur:

engagements de célébrités

Erin Andrews n’a pas vu la bombe de fiançailles d’Aaron Rodgers venir

Trevor Lawrence profite d’un enterrement de vie de garçon à Las Vegas avant le repêchage de la NFL

Les fiançailles d’Aaron Rodgers n’étaient pas ses seules nouvelles excitantes

NBA All-Star fiancée au modèle de maillot de bain SI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.