Publié le Laisser un commentaire

Revenu du programme

Certaines activités commanditées génèrent des revenus en tant que sous-produit du travail effectué. Les règlements fédéraux appellent cela « revenu de programme. » Voici des exemples de revenus du programme ::

  • Revenus des droits, tels que les droits d’inscription pour des conférences et des ateliers
  • Frais facturés pour les tests et analyses de laboratoire
  • Droits de licence et redevances sur les brevets et les droits d’auteur
  • Frais tirés de l’utilisation ou de la location de biens acquis à l’aide de fonds de récompense
  • Produits de la vente d’articles fabriqués à l’aide de fonds de récompense, tels que des logiciels, des CD, des bandes , ou publications

Lorsque le revenu est directement généré par une activité soutenue ou gagné à la suite d’une bourse, ce revenu est considéré comme faisant partie de la bourse et doit être dépensé sur les activités liées aux bourses (c.-à-d. que les fonds générés par une bourse ne peuvent pas être utilisés pour une autre bourse ou une autre activité). Les revenus du programme sont assujettis aux modalités du prix et doivent être traités conformément aux exigences du commanditaire. Voir les procédures de revenu du Programme (PDF).

Les revenus du programme sur les bourses fédérales ne comprennent pas les revenus gagnés après l’expiration de la bourse, la réception du principal sur les prêts, les remises, les crédits, les remises, etc., ou des intérêts gagnés sur l’un de ces éléments, sauf stipulation contraire des règlements de l’agence fédérale d’attribution ou des conditions générales de l’attribution. Les revenus générés par les bourses non fédérales sont traités conformément aux conditions générales du commanditaire.

  • Types de Revenus du Programme
  • Suivi et enregistrement des Revenus du Programme

Types de Revenus du Programme

Additif:

Les fonds de revenu du programme sont ajoutés aux fonds d’attribution, augmentant ainsi le montant disponible pour atteindre les objectifs du projet parrainé

Dans cet exemple, le montant de la subvention est de 100 000 $. Ensuite, un revenu net de 20 000 $ est ajouté au montant de la bourse de 100 000 $, ce qui porte l’autorisation de dépenser de l’IP à 120 000 $. En règle générale, les revenus du programme générés par les bourses de recherche suivent la méthode additive. (Cliquez sur l’illustration pour l’image en taille réelle)

Déductive:

Le total des fonds disponibles pour le projet reste le même et les fonds générés par les revenus du programme sont déduits de l’engagement financier du parrain

Dans cet exemple, le montant de la subvention est de 100 000 $. Ici, lorsque 20 000 income de revenu net du programme sont gagnés, ils sont déduits de l’engagement du parrain. Le montant total de la récompense reste le même, mais la responsabilité du commanditaire est réduite de 100 000 $ à 80 000 $. En règle générale, les revenus du programme générés par des bourses autres que des bourses de recherche suivent la méthode déductive. (Cliquez sur l’illustration pour l’image en taille réelle)

Correspondance:

Les fonds de revenu du programme sont utilisés pour financer la part non parrainée de la bourse (participation aux coûts obligatoire ou engagée)

Le revenu du programme de contrepartie est assez rare et applique les fonds au partage des coûts plutôt qu’aux fonds d’attribution. L’engagement total de partage des coûts ne change pas, mais les revenus tirés des activités de bourses peuvent être utilisés pour respecter cet engagement. Dans cet exemple, 20 000 income de revenu net du programme est appliqué à l’engagement de partage des coûts de 30 000 $, réduisant ainsi la responsabilité de l’Université à 10 000 funding de financement. (Cliquez sur l’illustration pour l’image en taille réelle)

Ajouter / Déduire:

Une partie des revenus du programme est ajoutée aux fonds du prix (jusqu’à une limite spécifiée par le commanditaire), ce qui augmente le montant disponible à dépenser. Le revenu restant du programme est déduit de l’engagement financier du promoteur.

Certaines bourses de l’Institut national de la santé (NIH) exigent une méthode qui répartit les revenus du programme et les applique en fonction des exigences du promoteur. Une partie du revenu – jusqu’à une limite définie par le promoteur – est additive et augmente le montant total disponible à dépenser. Tout revenu restant est déductif et réduit la responsabilité financière du commanditaire sans diminuer le montant de la récompense.

Dans cet exemple, le sponsor autorise 50% du revenu net à être additif. Lorsque 20 000 income de revenu net du programme sont gagnés, 10 000 additive sont additionnés, ce qui porte l’autorisation totale de dépenser à 110 000 $. Les 10 000 remaining restants du revenu net du programme sont déductifs, ce qui a réduit la responsabilité du commanditaire à 90 000 $, mais maintient le montant total de la bourse à 100 000 $. (Cliquez sur l’illustration pour l’image en taille réelle)

La comptabilisation du revenu du programme

Le revenu du programme est « net » – le revenu généré couvre les coûts engagés pour générer ce revenu. F &A sera évalué sur les dépenses de revenu du programme au taux de financement de la bourse. Certaines bourses de la FNS spécifient que les fonds de revenu du programme doivent être dépensés en premier, c’est-à-dire avant que le commanditaire ne soit facturé pour les dépenses.

Parfois, les revenus du programme sont prévus dans la proposition de prix et notés dans le résumé du prix Phoebe. Dans ces cas, l’ACG établira une valeur CF1 spécifique à la bourse pour suivre les revenus du programme pendant la mise en place de la bourse. Il est plus probable que le potentiel de générer des revenus soit déterminé lors de l’exécution des activités d’attribution. Dès que vous avez identifié une activité de récompense qui générera des revenus:

  1. Vérifiez la documentation de votre bourse pour déterminer les exigences du commanditaire (additif, déductif, etc.) pour le suivi et l’utilisation des revenus du programme.
  2. Informez CGA du revenu et informez-lui des champs de cartes – le numéro du fonds de récompense et le DeptID, le Code du programme et CF2, le cas échéant – que vous utiliserez.
  3. CGA créera ensuite une valeur CF1 spécifique – « revenu du programme » attribué avec le numéro de récompense du SPO comme valeur d’attribut – à utiliser dans les tableaux de dépenses et de revenus pour suivre les activités liées aux revenus du Programme.
    3a. Pour l’appariement des revenus du Programme, la valeur CF1 attribuée représentera à la fois les Revenus du Programme et le Partage des coûts pour la bourse (la valeur commence par 2, a deux attributs)
    3b. Certaines bourses de la National Science Foundation (NSF) peuvent comporter des dispositions spéciales qui exigent que la part fédérale des revenus du programme soit conservée dans un compte distinct, déclarée et/ou remise dans des circonstances spéciales.
  4. CGA mettra à jour la table de cartographie PC ChartField afin que le nouveau CF1 fonctionne de manière appropriée dans BearBuy et d’autres systèmes.

CGA avisera le ministère lorsque le revenu du programme CF1 de la bourse sera activé. À partir de ce moment, ce CF1 doit être utilisé pour identifier et suivre tous les revenus et toutes les dépenses du Programme.

Comptabilisation des dépenses

Lorsque vous effectuez des achats et que vous comptabilisez les dépenses liées à la génération de Revenus de programme, utilisez le Revenu de Programme spécifique CF1 et le numéro de Fonds de la bourse dans la chaîne GRAPHIQUE.

Enregistrement des Revenus du Programme Revenus

Lors de l’enregistrement des Revenus du Programme, utilisez le Compte de revenus 45050 (utilisé uniquement pour les Revenus du Programme), le numéro de fonds de la bourse et le Revenu du Programme CF1 dans la chaîne GRAPHIQUE.

Si vous facturez les revenus du programme aux clients, travaillez avec BPS et l’équipe BI/AR de BFS pour générer ces factures dans PeopleSoft.

  • Le BPS créera des codes de frais associés à une chaîne de graphiques des Revenus du Programme
  • Lorsque la facture est générée, les revenus du Programme seront enregistrés
  • Les paiements seront acheminés vers et appliqués par le BPS

Si vous collectez les revenus (plutôt que de créer des factures client) pour les revenus du Programme, créez une entrée CDS à l’aide des champs de graphiques des revenus du programme répertoriés ci-dessus. (cliquez sur l’image pour agrandir l’exemple)

Déclaration des revenus du Programme

À la clôture des bourses, les Revenus du Programme sur les bourses fédérales sont déclarés à l’organisme parrain sur le Formulaire Standard de rapport financier fédéral 425 (SF-425). CGA fondera le rapport sur les informations fournies par l’unité d’administration et le Grand livre général. Tout revenu restant (non dépensé) du programme sera remis au commanditaire. L’utilisation des revenus du programme par l’Université fait l’objet d’une vérification et peut être examinée pour vérifier la conformité aux modalités de la bourse, y compris l’admissibilité des coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.